Quels soins dentaires ne sont pas remboursés ?

Quels soins dentaires ne sont pas remboursés ?

Dentaires, soins, remboursés, il est important de savoir quels actes ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Le remboursement des soins dentaires varie en fonction de la participation forfaitaire de 1 euro et du tarif de convention appliqué. Les actes réalisés en cette base sont remboursables à hauteur de 70 % pour les patients de plus de 16 ans, et à hauteur de 100 % pour les jeunes âgés de 6 à 16 ans. Cependant, il existe certains soins dentaires qui ne sont pas remboursés.

Les soins dentaires non remboursés

Voici une liste des soins dentaires qui ne sont pas remboursés :

– Les actes à visée esthétique tels que les blanchiments des dents, les facettes et les couronnes en céramique. Toutefois, les implants dentaires sont pris en charge en cas de pose suite à une maladie ou un accident ;

– Les actes orthodontiques pour les adultes ;

– Les dépassements d’honoraires pratiqués par les dentistes libéraux ;

– Les soins non urgents, sauf en cas de pathologie spécifique nécessitant une intervention immédiate ;

– Certains actes préventifs comme le détartrage et le fluorure.

Toutefois, il est important de noter que certains organismes complémentaires de santé peuvent prendre en charge certains de ces soins non remboursés, en fonction de leur contrat.

Le remboursement des soins dentaires

Le remboursement des soins dentaires est effectué en fonction du tarif de convention appliqué, qui est fixé par l’Assurance Maladie, et par la participation forfaitaire de 1 euro. Les actes réalisés en cette base sont remboursables à hauteur de 70 % pour les patients de plus de 16 ans, et à hauteur de 100 % pour les jeunes âgés de 6 à 16 ans. Toutefois, cette prise en charge peut varier en fonction de la complexité de l’intervention et des dépassements d’honoraires pratiqués par les professionnels de santé.

En outre, certains organismes complémentaires de santé proposent des contrats spécifiques pour le remboursement des soins dentaires non pris en charge par l’Assurance Maladie. Il est donc essentiel de bien vérifier les garanties proposées avant de souscrire une complémentaire santé.

Les garanties proposées par les mutuelles

Les mutuelles proposent des garanties pour le remboursement des soins dentaires non pris en charge par l’Assurance Maladie. Ces garanties varient en fonction des contrats et peuvent prendre en charge :

– Les soins non remboursés par la sécurité sociale tels que les blanchiments des dents, les facettes et les couronnes en céramique ;

– Les actes orthodontiques pour les adultes ;

– Les dépassements d’honoraires pratiqués par les dentistes libéraux ;

– Les soins non urgents pour lesquels la sécurité sociale ne prend pas en charge ;

– Certains actes préventifs comme le détartrage et le fluorure.

Foire aux questions

Quel est le taux de remboursement pour les soins dentaires ?

Le taux de remboursement des soins dentaires est de 70 % pour les patients de plus de 16 ans et de 100 % pour les jeunes âgés de 6 à 16 ans.

Les implants dentaires sont-ils remboursés ?

Les implants dentaires sont pris en charge en cas de pose suite à une maladie ou un accident.

Les mutuelles prennent-elles en charge les soins dentaires non remboursés ?

Oui, les mutuelles proposent des garanties pour le remboursement des soins dentaires non pris en charge par l’Assurance Maladie.

En conclusion, certains soins dentaires ne sont pas remboursés tels que les actes à visée esthétique, les actes orthodontiques pour les adultes, les dépassements d’honoraires, certains actes préventifs et les soins non urgents. Le remboursement des soins dentaires est effectué en fonction de la participation forfaitaire de 1 euro et du tarif de convention appliqué. Il est donc important de vérifier les garanties proposées par les mutuelles pour le remboursement de ces actes non pris en charge.