Quels sont les handicaps reconnus par la MDPH ?

Quels sont les handicaps reconnus par la MDPH ?

Introduction

La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) est un organisme qui a pour mission de reconnaître les situations de handicap, de proposer des seuils d’invalidité et d’attribuer des droits en fonction des besoins de la personne. En France, les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier de plusieurs aides et de droits qui leur permettent de vivre dignement malgré leur handicap. Mais quels sont les handicaps reconnus par la MDPH ?

Handicap reconnu par la MDPH : définition et enjeux

La reconnaissance du handicap par la MDPH est une étape cruciale pour les personnes en situation de handicap. En effet, cette reconnaissance permet d’éviter la discrimination et de bénéficier d’aides adaptées pour répondre aux besoins spécifiques de la personne. La MDPH prend en compte différents critères pour reconnaître un handicap ou une maladie invalidante :

– L’impact du handicap ou de la maladie sur la vie quotidienne : la MDPH évalue les difficultés que la personne rencontre dans les actes de la vie quotidienne (se déplacer, se laver, s’habiller, manger, etc.).

– L’impact du handicap ou de la maladie sur la participation sociale : la MDPH évalue l’impact du handicap sur la vie sociale de la personne (travail, scolarité, vie en société, etc.).

– Les complications liées au handicap ou à la maladie : la MDPH évalue les complications liées au handicap ou à la maladie, notamment les douleurs, les traitements, les conséquences psychologiques et morales, etc.

Quels sont les handicaps reconnus par la MDPH ?

La MDPH reconnaît différents types de handicap et de maladies invalidantes. Voici une liste non exhaustive des handicaps reconnus par la MDPH :

– Handicap physique : les personnes atteintes de handicap physique peuvent bénéficier d’aides pour se déplacer, se soigner, travailler, etc. Les critères d’évaluation tiennent compte de l’importance de la limitation de mouvements, des douleurs, des difficultés respiratoires, etc.

– Handicap sensoriel : les personnes atteintes de déficiences sensorielles (surdité, cécité, malvoyance) peuvent bénéficier de moyens de communication adaptés, de formations spécifiques, etc.

– Handicap psychique : les personnes atteintes de troubles psychiques peuvent bénéficier d’aides pour leur vie quotidienne, leur travail, etc. Les critères d’évaluation tiennent compte de l’impact sur la vie quotidienne, la stabilité de l’état de santé, les répercussions sur l’emploi, etc.

– Maladies invalidantes : certaines maladies invalidantes peuvent donner droit à un handicap reconnu par la MDPH. C’est le cas notamment du cancer, de la sclérose en plaques, de la maladie de Crohn, etc. Les critères d’évaluation tiennent compte de l’impact sur la vie quotidienne, la durée probable de la maladie, les traitements, etc.

Comment obtenir la reconnaissance d’un handicap par la MDPH ?

Pour obtenir la reconnaissance d’un handicap ou d’une maladie invalidante par la MDPH, il faut constituer un dossier de demande auprès de la MDPH de son département. Ce dossier doit comporter différents éléments :

– une demande dûment remplie

– des pièces justificatives du handicap (certificats médicaux, compte rendus d’hospitalisation, etc.)

– des éléments personnels (pièce d’identité, justificatifs de domicile, RIB, etc.)

– des éléments relatifs à la situation personnelle (diplômes, vie professionnelle, attestation de sécurité sociale, etc.)

Cette demande est ensuite examinée par une équipe pluridisciplinaire qui évalue la situation du demandeur et détermine les aides auxquelles il peut prétendre.

Conclusion

La reconnaissance d’un handicap par la MDPH est un droit pour les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies invalidantes. La MDPH est un organisme clé dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap en France. Les critères d’évaluation sont multiples et prennent en compte tous les aspects du handicap ou de la maladie. La reconnaissance d’un handicap ou d’une maladie invalidante permet aux personnes concernées de bénéficier d’aides adaptées à leur situation et de vivre plus dignement malgré leur handicap ou leur maladie.